L’exposition « Christian Dior : Designer of Dreams » s’installe au Brooklyn Museum

27 octobre 2021 à 07h43

L’exposition « Christian Dior : Designer of Dreams » s’installe au Brooklyn Museum.

Après le succès à Paris, au musée des Arts décoratifs, de « Christian Dior : Designer of Dreams », l’exposition s’installe au Brooklyn Museum à New York jusqu’au 20 février 2022. La commissaire Florence Müller et le conservateur Matthew Yokobosky présentent un événement artistique et historique où l’héritage de Dior dialogue avec la culture américaine.

A travers quelque 300 robes sont retracées l’histoire de la Maison et son attachement au continent américain. L’exposition s’ouvre par un voyage dans le temps et l’espace, révélant l’épopée culturelle et artistique du fondateur de la Maison depuis le 30, avenue Montaigne jusqu’au cœur cosmopolite des Etats-Unis.  Les premières créations haute couture Dior – dont certaines n’avaient encore jamais été révélées au public – dialoguent avec des pièces d’exception du musée, offrant une rencontre merveilleuse entre le patrimoine unique de Dior et la richesse des collections du Brooklyn Museum.

À la galerie de peintures succède un espace dédié aux maîtres américains de la photographie dont certains, tels que Horst P. Horst, Irving Penn, Henry Clarke, Annie Leibovitz ou David Lachapelle, ont immortalisé les silhouettes du couturier-fondateur et de ses successeurs.

Non loin, les visiteurs peuvent admirer les créations des différents Directeurs Artistiques de la Maison. Les pièces emblématiques de Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri sont mises en lumière par les œuvres et l’architecture du Brooklyn Museum.

La découverte des multiples sources d’inspiration de la Maison, de Versailles à la splendeur des fleurs, est enrichie par le Colorama, espace féérique où les accessoires sont illuminés par des nuances chromatiques. L’incontournable salle des toiles, hommage aux ateliers, fait rayonner l’excellence des petites mains. Les visiteurs peuvent également découvrir les robes qui ont sublimé les actrices les plus éblouissantes, de Grace Kelly à Jennifer Lawrence. Apogée de l’exposition, la voûte centrale du musée est repensée sous la forme d’un jardin enchanté au ciel constellé d’étoiles en écho à l’astre porte-bonheur du couturier.

Dès septembre 1947, quelques mois seulement après le triomphe du New Look, Christian Dior embarque à bord du Queen Elisabeth pour l’Amérique. Le couturier qui n’avait jusqu’alors jamais traversé l’Atlantique éprouve un coup de foudre : « Mon enthousiasme était sans bornes ; j’avais oublié mon vieux continent … Je passai deux jours à New York dans un émerveillement continu. »

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article