Guerlain et l’UNESCO présentent la première promotion d’apicultrices « Women for Bees »

06 août 2021 à 06h28

Guerlain et l’UNESCO présentent la première promotion d’apicultrices « Women for Bees ».

Pour son programme « Women for Bees », la Maison Guerlain s’est associée à l’UNESCO avec le soutien de l’Observatoire Français d’Apidologie (OFA) et aux côtés d’Angelina Jolie, Marraine de cette première édition. Pendant un mois, la première promotion de femmes a été formée pour acquérir des connaissances théoriques et pratiques de l’apiculture. Les 20 et 21 juillet 2021, Guerlain a rappelé ses différents engagements pour la protection de la biodiversité et la transmission des générations futures.

Depuis plus de 14 ans, Guerlain a placé la préservation de la Nature et de ses prodiges au cœur de ses actions. La Maison va encore plus loin cette année avec le programme « Women for Bees », illustration parfaite d’une action qui conjugue entrepreneuriat féminin et préservation des abeilles. Aggelina, Charlotte, Dorothée, Léopoldine, Lorène, Maël et Oriane ont finalisé avec succès leur formation, commencée le 21 juin 2021 dernier à l’Observatoire Français d’Apidologie (OFA) dans le Massif de la Sainte-Baume en Provence. Encadrées par les experts de l’OFA, elles ont appris comment créer et gérer une exploitation apicole durable. Grâce à leur formation, ces entrepreneuses deviendront membres d’une communauté mondiale d’apicultrices. Elles pourront ainsi contribuer à préserver la biodiversité et transmettre à leur tour leur savoir.

Ces femmes engagées ont reçu leur diplôme le 21 juillet à l’OFA en présence de Véronique Courtois, CEO de Guerlain, Noëline Raondry Rakotoarisoa, Directrice de la Division des sciences écologiques et de la Terre et Secrétaire du Programme Man & Biosphere de l’UNESCO, Angelina Jolie, Muse Guerlain et Envoyée Spéciale du HCR et Thierry Dufresne, Fondateur et Président de l’OFA. Cette Marraine d’exception a rencontré ces nouvelles apicultrices au terme de leur intense mois d’apprentissage. « Guerlain s’engage avec authenticité pour le développement durable et les communautés avec lesquelles elle interagit. C’est ce qui nous a réunis, et « Women for Bees » en est un parfait exemple » a souligné Angelina Jolie, égérie de la Maison depuis 2016.

Le programme « Women for Bees » a vocation à se déployer au cœur des réserves de biosphère de l’UNESCO. Il permettra dans les prochaines années de former et de soutenir des apicultrices dans le monde entier de la Russie à l’Ethiopie ou encore au Cambodge. Véronique Courtois a déclaré : « D’ici 2025, 2500 ruches auront été créées au sein de 25 réserves de biosphère de l’UNESCO et 125 millions d’abeilles auront été repeuplées. Les 50 femmes diplômées d’ici là auront été formées et soutenues pour créer leur propre exploitation apicole, tout en participant à un projet vital et socialement bénéfique. »

Le programme Guerlain x UNESCO « Women for Bees » a été le premier à s’inscrire dans le cadre plus large du partenariat entre LVMH et l’UNESCO, le groupe étant partenaire du programme scientifique intergouvernemental Man & Biosphere. Comme le rappelle Antoine Arnault, Image et Communications LVMH : « Guerlain a été la première Maison du groupe LVMH à lancer une initiative dans le cadre de ce partenariat. Le programme « Women for Bees » avec l’UNESCO et en collaboration avec l’OFA est une étape importante dans l’engagement de Guerlain en faveur de l’émancipation des femmes, de la conservation des abeilles et plus globalement d’un engagement à prendre des mesures concrètes. »

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article