Bugatti lance la production en série de l'hypersportive expérimentale Bolide

17 août 2021 à 07h11

Bugatti lance la production en série de l'hypersportive expérimentale Bolide.

Brute et authentique. Le véhicule ultime, un concentré de force, de légèreté et d'accélération. Lorsque Bugatti a présenté le concept technologique de la Bolide à l'automne 2020, il s'agissait initialement d'une pièce unique: un véhicule expérimental. Lors du rassemblement automobile « The Quail – A Motorsports Gathering » en Californie, Bugatti a annoncé que la Bolide1 sera produite en petite série.

« La Bugatti Bolide a suscité beaucoup d'enthousiasme et d’intrigues cette année. Après la présentation, un nombre important de passionnés et collectionneurs nous ont demandé de développer un véhicule de série à partir du véhicule expérimental Bolide. J'ai été submergé par les réactions et les retours des clients du monde entier », explique Stephan Winkelmann, Président de Bugatti. « Nous avons donc décidé de lancer une petite série de la Bolide pour donner à 40 clients la chance de découvrir cet incroyable véhicule. Notre équipe développe maintenant depuis quelques semaines une véritable machine à conduire qui sera parfaite pour le track. » La Bolide représente ainsi le niveau ultime d'expansion du légendaire moteur W16 8,0 litres, un véritable must-have pour les collectionneurs et amateurs Bugatti.

Lors de la phase de reflexion de l'automne 2020, le constructeur français de voitures de luxe s'est posé la question suivante: et si Bugatti construisait un véhicule extrêmement léger autour du légendaire moteur W16 8,0 litres ? La réponse : une étude expérimentale de la Bolide Bugatti, hypersportive orientée vers la course, avec un moteur W16 dérivé de la série et une carrosserie minimaliste taillée pour une portance maximale. Présenter ce moteur dans sa forme la plus pure est la quintessence de la Bugatti Bolide.

Un véhicule développé autour du groupe propulseur

Avec la Bolide, dont la production en série est très limitée, les ingénieurs et designers ont créé le concept de véhicule le plus extrême jamais conçu autour du groupe propulseur brut du moteur W16 à quatre turbocompresseurs. Une promesse de performance Bugatti ultime. « Pour moi, pouvoir concrétiser en série cette expérience de pensée radicale qu'est la Bolide est un véritable rêve devenu réalité. C'est de loin le projet de performance Bugatti le plus ambitieux sur lequel j'ai travaillé en 17 ans de carrière chez Bugatti », explique Achim Anscheidt, responsable du design chez Bugatti. Le design de la Bolide constitue l'approche la plus puriste de la philosophie stylistique Bugatti « la forme suit la performance » et repose également sur une construction légère sans compromis. Il rend hommage au glorieux passé de course de la marque Bugatti dans les années 20.

Les nombreux conduits d'air et la partie avant en filigrane déterminent l'aspect visuel et rappellent davantage les bolides de Formule 1 à l'aérodynamisme sophistiqué que les hypersportives. À cela s’ajoutent une hauteur très réduite, avec une prise d'air sur le toit et une position assise ultra sportive. L'aileron arrière dominant, associé au remarquable diffuseur arrière, assure une force d'appui élevée pour une traction optimale. Comme sur ses autres véhicules, l'équipe de conception Bugatti utilise une répartition des couleurs. La proportion de pièces en carbone visibles est toutefois plus importante que sur les autres modèles.

Bugatti est synonyme d’innovations technologiques. Avec le moteur W16 comme symbole technique de la marque, Bugatti possède l'un des systèmes d'entraînement les plus extraordinaires de l'histoire automobile. Dans le véhicule expérimental Bugatti, le carburant de course à 110 octanes fournit une puissance de 1850 ch. Pour le véhicule de série, Bugatti a opté pour l'essence Super Plus à 98 octanes, disponible dans le monde entier, afin que les propriétaires puissent facilement utiliser leur véhicule où qu'ils se trouvent. La puissance disponible est alors de 1600 ch avec un couple de 1600 Nm à partir de 2250 tr/min. Les ingénieurs règlent le véhicule à des régimes plus élevés par minute pour une utilisation sur circuit et descellèrent, entre autres, le système d'admission et d'échappement pour obtenir une réactivité encore plus rapide, plus spontanée et extrême. Le système de refroidissement du turbocompresseur, du moteur, de la boîte de vitesses et du différentiel a également été adapté pour un déploiement de puissance optimal.

Normes de sécurité conformes à la réglementation FIA

Actuellement, les concepteurs et ingénieurs peaufinent l'aérodynamisme et la maniabilité de la Bugatti Bolide et la développent conformément aux normes de sécurité internationales de la FIA. Afin d'assurer une sécurité maximale et un confort suffisant lors de la conduite, Bugatti redessine un grand nombre de ses composants. L'équipement de sécurité comprend la comptabilité avec le système HANS, un système d'extinction automatique d'incendie, le ravitaillement sous pression avec vessie de carburant, le verrouillage central des roues et un système de ceinture de sécurité à six points.

Les optimisations apportées au design, à l'aérodynamisme, à la qualité et à la sécurité se traduisent par un poids à vide du véhicule de série de seulement 1450 kg, ce qui équivaut à un rapport poids/puissance de 0,9 kg par cheval-vapeur avec de l'essence Super Plus. « La sécurité de nos clients reste notre priorité absolue. C'est pourquoi nous avons décidé de proposer des track days exclusifs pour ce véhicule extrême afin de garantir un environnement sûr à tout moment et de leur faire découvrir, étape par étape, les performances époustouflantes de la Bolide », explique Stephan Winkelmann.

Grâce à un gain de poids maximal, les clients pourront profiter pleinement de la puissance et du couple du moteur - et ils l'apprécieront. « Nous sommes fiers d'avoir pu rester aussi proches du concept technique présenté en 2020 en termes d'apparence et de technologie sur ce véhicule de série, tout en améliorant son design, sa qualité et sa sécurité », déclare Stephan Winkelmann.

Au cours des trois prochaines années, la nouvelle hypersportive sera développée jusqu'à être prête pour la production en série. Sa livraison est prévue pour 2024, à un prix unitaire net de quatre millions d'euros et sa production est limitée à 40 unités.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article